Chargement...

Investisseurs : Faire le bon choix de sa plateforme de crowdfunding

Investisseurs : Faire le bon choix de sa plateforme de crowdfunding

Vous souhaitez investir dans l’économie réelle, développer les activités nationales en prêtant de l’argent à une entreprise, qui vous remboursera pendant 3 ans, avec des intérêts allant de 5% et 8% ? Mais comment choisir une plateforme présentant des projets fiables, et transparents ?

1. Les agréments de la plateforme.


Les plateformes de crowdfunding sont régulées par les institutions financières que sont l’AMF (Autorité des marchés financiers) et l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) qui est une autorité adossée à la Banque de France. Les plateformes sont donc soumises à d’importants contrôles des Hautes Autorités Financières et elles doivent donc respecter de nombreuses règles strictes. Toutefois, vous pouvez faire la différence entre les plateformes, en vous renseignant sur leurs agréments, qui prouvent leur sérieux et leur professionnalisme. Les différents agréments dépendent des modes de financement participatif employés, vous pouvez notamment trouver des agréments comme l’IFP (Intermédiaire en Financement Participatif) pour le prêt.


2. Plateforme généraliste ou spécialiste ?


Plusieurs types de plateformes existent, des spécialistes ou des généralistes. Le choix du type de plateforme dans laquelle vous souhaitez investir dépend de la façon dont vous voulez contribuer à un projet. L’avantage de la plateforme généraliste est sa notoriété importante, et la pluralité de projet qu’elle propose. Les plateformes spécialistes quant à elles, sont le plus souvent moins connues, mais évaluent différemment les projets qu’elles proposent, en s’assurant de leur fiabilité. Elles font les efforts nécessaires, pour mener à la réussite des campagnes qu’elles proposent. Elles privilégient donc la qualité dans la sélection des projets à la quantité.


3. Pouvoir récupérer son argent en cas d’échec de la campagne.


Certaine plateforme de crowdlending, fixe des seuils de réussite de la campagne. Ce seuil permet de déterminer si la campagne a été un succès ou non. Dans le cas d’échec de la campagne de prêt, la plateforme va s’engager à vous restituer vos investissements sans frais. Dans le cas du succès de la campagne, vous récupérerez votre investissement sous forme de remboursement de la somme, majorée des intérêts pendant la durée du prêt.


4. L’évaluation du risque


Les placements financiers du crowdfunding ne sont pas des placements sans risques. Le risque pris par l’investisseur est rémunéré par le montant élevé des intérêts qu’il va percevoir. L’investisseur doit avoir pleinement conscience des risques qu’il encourt. Pour cela, la plateforme que vous allez choisir devra vous exposer, avec le plus de transparence possible, les risques liés au projet. Vous pourrez même trouver des plateformes spécialisées présentant des analyses des risques, ainsi que des indicateurs mesurant les risques encourus par les investisseurs.