La capacité d’emprunt : définition, avantages, mode de calcul

La capacité d’emprunt est l’une des expressions les plus employées de notre ère. En effet, pour un développement professionnel ou personnel, le prêt est une habitude de certain. En absence de moyens financier personnel, il est le seul moyen de réaliser des projets. Cependant, emprunter c’est aussi pouvoir payer ses dettes et ainsi tenir ses engagements vis-à-vis de son créancier. C’est dans ce sens que la capacité d’emprunt est devenue une expression courante. Dans  cet article, nous vous invitons à savoir ce que c’est, ses avantages et son mode de calcul.

C’est quoi une capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunter est un terme qui s’emploie le plus souvent par les institutions bancaires, notamment les établissements de crédit. Il renvoie à une limite établie par ladite institution en matière de prêt que l’individu ne peut dépasser. La capacité d’emprunt serait donc cette mesure des établissements de crédits pour assurer la protection de leurs avoirs ou capitaux. Il est bien normal que la banque cherche à protéger son argent vis-à-vis de sa clientèle. Ainsi, cette mesure interdit à toute personne de dépasser une telle limitation. Mais, vous pourriez penser que cette norme de sécurité économique est le même partout. Eh bien non, la capacité d’emprunt dépend de l’individu et de sa propre situation financière. Il est donc important de relever les éléments de détermination de cette norme.

Les éléments entrants dans la détermination de la capacité d’emprunt

Comme nous venons de vous le faire comprendre, cette possibilité d’emprunt dépend de chaque personne. Etant donné que tout le monde n’a pas la même situation, il a donc plusieurs cas de figure possible. Néanmoins, il existe des éléments qui entrent dans la détermination de la capacité d’emprunt. En premier lieu, il y a les revenus nets de la personne qui demande un prêt. En fait, ce qu’il gagne chaque mois en dira longuement sur sa possibilité de payement. Plus il a de rentrée d’argent, plus il pourra faire de prêt. D’un autre côté, il y a aussi l’élément charge qui a son importance. Même si vos revenus sont importants, votre capacité d’emprunt sera basse, si vous avez trop de charges à supporter. Enfin, il y a aussi la durée du prêt demandé. En réalité, si le temps mettre pour payer votre dette est longue, plus votre capacité à emprunter sera également élevée. Mais quels sont alors les avantages d’un taux d’emprunt ?

Les avantages de la capacité à emprunter

La capacité d’emprunt possède des avantages aussi bien pour le débiteur de la dette qu’au créancier. Pour le premier, cela lui permet de ne pas exagérer dans ses emprunts. En effet, il est de coutume de vouloir faire de gros prêts pour réaliser des projets d’ordre personnels ou professionnels. Mais grâce à une telle mesure, vous restez dans une marge donnée. De plus, cela évite le surendettement qui pourrait engendrer un grand stress pour une personne. La capacité d’emprunt est aussi une solution idéale contre les risques de faillite professionnelle que personnelle.

Pour le créancier, cette mesure lui permet de bien protéger ses avoirs. C’est une norme sécuritaire qui lui permet de ne pas exagérer non plus dans l’octroi de prêts. Mieux, il s’assure que son débiteur a la capacité de payer la dette contractée. Aussi, la capacité d’emprunt permet à l’établissement financier de pouvoir vite recouvrir son argent en cas de non-payement. Il existe une formule idéale pour déterminer son seuil d’emprunt.

Le mode de calcul de la capacité à emprunter

En France, il existe un taux que tout emprunteur ne doit dépasser, en tenant compte de sa situation. Ce taux est de 33%. Mais, pour déterminer sa capacité d’emprunt, il faudra procéder par un mode de calcul. Le mode de calcul suit plusieurs éléments importants. Il s’agit de l’ensemble de vos revenus mensuels, de vos charges et du taux d’emprunt qui est lui de 33%.

Le calcul est bien simple à faire. Vous devez faire la somme de vos charges que vous allez diminuer de la somme totale de vos revenus. Le résultat trouvé sera multiplié par le taux d’emprunt qui est de 33%. Ce dernier résultat sera divisé par 100 pour connaître votre capacité d’emprunt. C’est par cette formule que vous pouvez déterminer votre possibilité d’emprunt. Cependant, ce taux d’emprunt peut être dépassé dans certains cas. C’est le cas par exemple, lorsque la personne a plus de 10.000 euros de revenu net par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *