CAGR : définition, utilité, formule de calcul

Noter cet article

Pour faire des placements intelligents et rentables, le recours au CAGR  est d’une très important. En effet, le monde de l’investissement reste un secteur très rentable, capable de parvenir à la liberté financière. Mais, si vous ne faites pas les bons placements, vous pouvez recevoir l’effet contraire. Dans cet article, nous vous invitons à la découverte de cet outil, de son utilité et de son mode de calcul.

C’est quoi le CAGR ?

Le CAGR  est un signe anglais signifiant Compound Annual Growth Rate. En français, il est question  du taux de croissance composé (TCAC). Il renvoi au taux de croissance moyen d’un placement d’argent sur une période donnée. C’est une expression très courant dans le domaine des finances qui joue un rôle très important dans les options du marché. En termes plus claires, le CAGR  est une méthode de calcul dont le but est de déterminer le pourcentage d’intérêt d’un placement financier.

Ce mode de calcul s’étend sur une période donnée. Lorsque vous décidez par exemple d’investir de l’argent dans un domaine, le recours à un professionnel est le plus convenable. Mais dès lors que les termes du contrat sont convenus avec celui-ci, il vous revient de procéder à un petit calcul. L’usage du CAGR  vous permet de connaître exactement ce que vous rapportera cet investissement sur la période convenue avec le professionnel. Mais si l’expression est aussi courante chez les professionnels des finances, c’est en grande partie pour son utilité.

L’utilité du CAGR

Déjà, il est très important de connaître le rendement de votre investissement. En réalité, les personnes habituées à investir leur argent ne le font pas sur un coup de tête et sans CAGR. Très souvent, il s’agit d’un choix longuement réfléchi et bien calculé. Le but est de miser sur des secteurs d’activités qui sont plus rentables. Ces choix doivent rapporter beaucoup plus d’argent qu’elles ont investi. Alors, le recours à ce calcul entre également dans l’évaluation des risques que comporte un placement.

D’un autre côté, il importe également de notifier qu’il s’agit d’un outil fiable qui permet l’évaluation des mouvements du marché. Dans un investissement, il est très important de suivre le marché à l’œil. Avec le CAGR, il est possible de surveiller le marché et ainsi de connaître les changements de tendances pouvant influer sur votre capital. Il fournit des informations assez fiables qui peuvent influencer la décision de l’investisseur sur le marché.

En vous servant de ce mode de calcul, vous saurez à chaque période combien de montant vous gagnez. Qu’il s’agisse d’un contrat conclu avec un professionnel ou d’une gestion personnelle, vous serez exactement votre taux de rentabilité.

Mieux, le CAGR est le meilleur moyen pour rester vigilant vis-à-vis du gestionnaire de votre investissement. Cela vous évite à être un ignorant en matière d’investissement et ainsi de faire preuve de prudence. Au-delà de tout, vous s’aurez quand sortir du marché pour conserver votre capital. Vous s’aurez également à quel moment exact investir sur le marché pour vous faire des gains. Alors, comme se fait le calcul du CAGR ?

Le mode de calcul du CAGR

Pour calculer le taux de croissance moyen de votre placement, il faudra tenir compte de plusieurs éléments. Il existe une formule précise qui vous permet de parvenir au bon résultat. Le CAGR est égale à ([montant final/montant initial] ^ [1/nombre d’années]) – 1. Eh bien oui, cela vous semble comme parler de chinois n’est-ce pas ? En fait, le mode de calcul du CAGR peut sembler complexe à première vue. Mais, vous y verrez plus clair avec les éléments qui le composent. 

D’abord, vous devez diviser le montant que vous obtenez à la fin de votre investissement par celui investi. Par la suite, une autre division devra se faire avec le chiffre 1 par la durée d’immobilisation de votre investissement. Il s’agit en réalité de la durée du placement. Pour parvenir au CAGR, vous devez élever le premier résultat en puissance du dernier. La dernière phase de ce mode de calcul consiste maintenant à faire un retranchement du chiffre 1 par le résultat que vous venez d’obtenir. Vous comprenez donc que pour procéder à un tel calcul, il vous faut avoir un certain nombre d’informations. Il s’agit aussi bien de la période d’immobilisation, du montant final que du montant initial. Une petite démonstration du calcul du CAGR pourrait vous apporter plus de compréhension.

Un exemple du calcul du CAGR

Prenons par exemple l’investissement d’une somme totale de 50.000 euros sur une durée de 4 années. Ensuite, admettons que le montant à obtenir sur ces années est de 80.000 euros. Premièrement, il faudra diviser les 80.000 par les 50.000. Ensuite, il nous faudra diviser le chiffre 1 par 4, soit le nombre de temps d’immobilisation. Nous allons ensuite procéder à l’élévation du premier résultat qui est 1,6 à la puissance du second qui est de 0,25. Pour avoir le CAGR, un retranchement du chiffre 1 sera fait du résultat de cette opération. Le taux de croissance de votre investissement sur les 4 années sera de 12,47%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.