Réalité augmentée : définition, mode de fonctionnement, utilité

L’usage de la réalité augmentée est très répandu à notre ère. Apparue depuis de nombreuses années, cette invention de la technologie s’étend dans beaucoup de domaines. Très utilisée dans le domaine de la réalisation, une telle invention semble faire son petit bonhomme de chemin depuis fort longtemps. Pour mieux comprendre cette forme de technologie, nous vous invitons à découvrir son mode de fonctionnement.

C’est quoi la technologie augmentée ?

La réalité augmentée est une technologie type permettant l’intégration dans un univers réel de plusieurs éléments virtuels en 3D. Le but d’une telle invention est de combiner la réalité avec le fictif, de sorte à créer une parfaite symbiose. L’utilisateur d’une telle invention est donc capable de combiner les faits de la vie réelle avec ceux virtuels par le biais d’une intégration. Il faudra remonter jusqu’en 1968 pour découvrir la première apparition de la réalité augmentée. C’est l’œuvre d’un chercheur à l’Université de Boston en MIT.

Il utilisait son invention avec l’aide d’un ensemble de deux lentilles qui sont reliées à un ordinateur. Cette première invention aura posé la base d’une technologie encore plus développée à notre ère. Mais, comprendre une telle technologie suppose la connaissance en ce qui concerne son mode de fonctionnement.

Le mode de fonctionnement de la réalité augmentée

Le mode de fonctionnement de la réalité augmentée est bien simple. En fait, pour l’utiliser, vous aurez besoin de vous munir de plusieurs éléments. Vous aurez besoin de vous procurer un écran de diffusion. Celui-ci vous permet d’apercevoir les informations ayant été traitées par le système. Ensuite, il vous faudra aussi un système d’exploitation.

Enfin, vous aurez besoin d’une caméra, le plus souvent un appareil photo qui permet la capture d’images. Le plus souvent, l’usage de la réalité augmentée se fait avec l’aide des paires de lunettes et d’un casque. Ces deux éléments sont équipés de caméras qui permettent de capturer l’environnement dans lequel se trouve l’utilisateur de la technologie. Il sera procédé au traitement de ces informations par des logiciels qui sont intégrés dans les lunettes ou dans le casque.

Le tout se passe en une fraction de seconde, ce qui permet à l’utilisateur de la réalité augmentée de les consulter. Ces informations sont directement renvoyées sur les paires de lunettes et peuvent donc être appréciées par le porteur. Ainsi donc, l’environnement de l’utilisateur de la technologie constitue l’élément intégré.

Il est alors transformé en 3D de sorte à le rendre plus attrayant. Sachez qu’une telle technologie est également utilisée avec un Smartphone. Mais la différence est que les informations traitées par la réalité augmentée sont consultées sur l’écran du téléphone. Il n’est pas non plus rare de les consulter par le biais d’une projection. Quoiqu’il en soit, il y a de nombreuses raisons d’utiliser une telle technologie.

Pourquoi utiliser la réalité augmentée ?

Il est important de rappeler que cette forme de technologie est déjà très répandue. En fait, c’est surtout dans les industries que son usage est de plus en plus populaire. Dans le domaine du e-commerce, la réalité augmentée est devenue l’un des outils de marketings les plus prisés. Une fois qu’elle est cadrée avec le secteur d’activité, les avantages sont immenses. Ainsi donc, vous pouvez donc user de cette forme de technologie pour révéler vos activités.

Aussi, dans le domaine de l’industrie des produits chimiques, son usage est aussi très important. En fait, il est notamment question de la sécurité de ces produits. En raison de leur dangerosité, leur manipulation est très risquée. Du coup, avec l’intervention de la réalité augmentée, un opérateur est capable de faire une bonne manipulation de ces produits. Cela éviterait de nombreux accidents. Bien évidemment, il est important de ne pas oublier la qualité d’images et l’expérience extraordinaire qu’offre cette technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *